Caisse automatique monnayeur

D’un point de vue hygiène,avec une caisse automatique monnayeur vous et vos employés ne manipulez plus d’argent, vous améliorez donc les conditions sanitaires de votre commerce

Caisse automatique monnayeur connectée au logiciel d’encaissement Leo2 permet de sécuriser et d’optimiser le traitement de vos espèces en magasin. Destinée aux commerces de proximité et aux supermarchés, la solution de gestion automatique des espèces améliore l’hygiène, la sécurité, la productivité et l’efficacité du service client

 

 

Toutes nos caisses automatiques monnayeur s'adaptent à chaque secteur d'activité.
Selon le modèle, un logiciel de gestion est à intégrer. 

Caisses certifiées conformes à la loi de finances 2016


 

Caisse automatique monnayeur CI-10

La solution compacte de recyclage des espèces CI-10 élimine la manipulation d'espèces en point de vente. Intégré au système existant de votre POS, le CI-10 automatise et sécurise la gestion des espèces aux points d'encaissement, minimise les risques d'erreur et améliore l'efficacité du personnel et le service client.

Caisse automatique monnayeur CI-5

La solution compacte de recyclage des espèces CI-5 élimine la manipulation d'espèces par le personnel en point de vente. Conçu pour être intégré directement en caisse sur le logiciel système de point existant, le CI-5 automatise en toute sécurité le traitement des espèces au point d'encaissement, minimise les risques d'erreur et améliore l'efficacité du personnel et le service client.

monnayeur-ci5.png

Certification NF-525 obligatoire

La certification NF525 est une marque de certification de produits et de services délivrée par l’AFNOR. Elle permet aux éditeurs de systèmes d’encaissement de proposer aux commerçants un matériel qui justifie la fiabilité des données enregistrées auprès de l’administration fiscale. Cette certification prouve leur intégrité via leur système d’encaissement certifié.

Loi de finances 2016 

Afin de lutter contre la fraude fiscale, elle impose à tous les commerçants de s’équiper d’une caisse enregistreuse certifiée avant le 1er janvier 2018. A compter de cette date, tout commerçant ne pouvant pas justifier d’un système d’encaissement sécurisé anti-fraude sera exposé à une amende de 7 500 €.